L’état de l’installation intérieure d’électricité dans les immeubles à usage d’habitation entre en vigueur le 1er janvier 2009

  • Accueil
  • /
  • Actualités
  • /
  • L’état de l’installation intérieure d’électricité dans les immeubles à usage d’habitation entre en vigueur le 1er janvier 2009
Diagnostic immobilier Ain

Ce nouveau diagnostic a pour but d’évaluer les risques pouvant compromettre la sécurité et la santé des occupants de logements. Il s’inscrit dans le cadre du Dossier de Diagnostic Immobilier (DDT) exigé en cas de vente d’un logement.


Le Diagnostic Sécurisé


Ce diagnostic doit être effectué par un diagnostiqueur certifié par un organisme accrédité COFRAC, et il doit être doté d’une assurance professionnelle conforme à la réglementation.


L’Habitat Sécurisé


Le saviez-vous ?

7 millions de logements sont équipés d’une installation électrique présentant des risques graves.
Les chocs électriques provoquent 100 décès et plus de 4 000 victimes chaque année.
Ce nouveau diagnostic technique s’inscrit complètement dans la protection des biens et des personnes.
L’état de l’installation intérieure d’électricité relève l’existence par exemple des caractéristiques techniques suivantes :
- un appareil général de commande et de protection et de son accessibilité : possibilité de couper le courant en une seule manœuvre face à une situation d’urgence.
- au moins un dispositif différentiel de sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre, à l’origine de l’installation électrique : Sans mise à la terre, l’évacuation des fuites de courant est impossible. Il y a alors risque d’électrocution.
- une liaison équipotentielle et d’une installation électrique adaptées aux conditions particulières des locaux contenant une baignoire ou une douche. Un conducteur électrique doit relier tous les éléments métalliques d’une salle d’eau à la mise à la terre.
- l’absence impérative de tout risque de contact direct avec des éléments sous tension : prises cassées, fils apparents ou dénudés, etc.