Plomb dans l’eau: l’autre diagnostic Plomb

Diagnostic immobilier Ain

Le plomb dans les peintures, recherché dans le fameux constat de risque d’exposition au plomb, constitue un des facteurs principaux d’exposition au plomb dans les foyers français. Mais le plomb contenu dans l’eau du robinet constitue également un facteur important de risque d’exposition.

Les effets néfastes du plomb sur la santé ne sont plus à prouver : troubles du comportement, séquelles invalidan-tes, retards dans le développement intellectuel, ces conséquences d’une exposition au plomb touchent plus particulièrement les enfants en bas âge.

  • Tuyaux de plomb

Le plomb a été massivement utilisé pour les canalisations d’eau potable jusque dans les années 1950, en particulier dans les immeubles collectifs.

Ce matériau n’a finalement été interdit qu’en 1995 (décret n° 89-3 du 3 janvier 1989, modifié par le décret n° 95-363 du 5 avril 1995). Aujourd’hui on estime encore que 10 à 15% des logements français disposent de conduites en plomb, soit entre 2 et 3 millions de logements. 80% d’entre eux sont situés dans les immeubles collectifs.

  • Des limites à ne pas dépasser

La directive 98/83/CE du 3 novembre 1998 (article 2 et annexe 1 partie B), reprise en droit français par le décret n° 2001-1220 du 20 décembre 2001 prévoit la limite maximum de la teneur en plomb dans l’eau destinée à un usage domestique.

Cette limite, fixée à 25 µg par litre arrive à échéance le 24 décembre 2013. Après cette date, l’eau ne pourra plus contenir au maximum que 10 µg de plomb par litre.

  • La nécessité d’un diagnostic

Afin de vérifier la teneur de l’eau en plomb, une analyse est indispensable.
Cette analyse doit être effectuée par un laboratoire certifié par le COFRAC sur un prélèvement réalisé selon un protocole précis.

Ce prélèvement porte sur un volume d’un litre d’eau soutiré en une seule fois, sans réalisation préalable de purge des installations de distribution d’eau et de prélèvements d’eau avant la prise d’échantillon.

Le prélèvement est réalisé au cours de la journée, durant les heures habituelles d’activité, au point de distribution où l’eau sort des robinets qui sont normalement utilisés pour la consommation humaine.

  • De la responsabilité du propriétaire bailleur

Le propriétaire bailleur étant responsable du bon état du bien loué et devant se conformer à la réglementation en matière de sécurité, de salubrité et d’habitabilité, celui-ci est tenu de vérifier la teneur en plomb de l’eau du robinet fournie à ses locataires.

En complément d’une analyse de la qualité de l’eau, et en prévision des travaux qu’il devra engager pour abaisser le taux de plomb contenu dans l’eau en cas de dépassement du seuil maximum légal, celui-ci pourra faire appel à un professionnel pour réaliser le repérage des canalisations en plomb dans les réseaux intérieurs, conformément à la méthodologie décrite par la norme AFNOR NF P 41-021.

Pour plus de renseignements sur le diagnostic Plomb dans l’eau et vos obligations, n’hésitez pas à contacter votre diagnostiqueur EX’IM