Sécurité incendie : Les détecteurs de fumée bientôt obligatoires

  • Accueil
  • /
  • Actualités
  • /
  • Sécurité incendie : Les détecteurs de fumée bientôt obligatoires
Diagnostic immobilier Ain

La loi ALUR est venue modifier la loi du 9 mars 2010 qui rend obligatoire l’installation de Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) dans  les habitations avant le 8 mars 2015, et a clarifié le rôle de chaque intervenant.

Désormais, l’obligation d’installer au moins un DAAF dans le logement incombe à son propriétaire. Il devra donc soit fournir un détecteur à son locataire soit lui rembourser l’achat du dispositif. Lorsque le logement est loué, l’entretien du dispositif incombe à l’occupant du logement qui devra veiller à l’entretien, au bon fonctionne-ment et assurer le renouvel-lement du dispositif.

Le propriétaire devra alors s’assurer de son bon fonction-nement lors de l’état des lieux.

Pas n’importe quel DAAF !

Les DAAF vendus en Europe doivent respecter la norme européenne  NF EN 14604  de novembre 2005. Seule cette mention garantit la conformité aux exigences en matière de sensibilité à une large gamme de fumées.

Par ailleurs, la puissance acoustique de l’avertisseur doit être suffisante pour pouvoir donner l’alerte.

L’Etat recommande de choisir un détecteur revêtant le marquage CE.

Rappelons que le prix moyen d’un DAAF se situe autour de 20 € TTC et que la sécurité, elle, n’a pas de prix !