Actualités

Diagnostic immobilier Ain

Le CRER (Constat des risques d’exposition au radon) bientôt en application ?

Issu de l’altération du radium, du thorium et de l’uranium naturellement présents dans la croute terrestre, le radon est un gaz naturel radioactif, incolore et inodore, qui peut, par un effet de capillarité des sols, remonter en surface, se concentrer et stagner dans certaines pièces des logements. L’OMS (l’Organisation mondiale de la Santé) indique que 6 à 15 % des cancers pulmonaires seraient imputables au radon.   Présence de Radon en France par département   L’Ordonnance n° 2016-128 parue le 10 février 2016 portant diverses dispositions en matière nucléaire est venue renforcer la protection des populations face aux risques liés au radon en imposant une surveillance de l’exposition à ce gaz mortel. Les pouvoirs publics ont classés prioritaires 31 dé...

Assistante maternelle et diagnostic plomb : une prévention indispensable contre le saturnisme infantile

Pour des raisons de sécurité sanitaire des enfants qu’elle accueille, une assistante maternelle doit joindre à sa demande d’agrément un diagnostic plomb dans les peintures. Ce document doit également accompagner les demandes de renouvellement d’agrément. Quels sont les risques sanitaires liés au plomb ? L’exposition fréquente aux résidus de plomb est à l’origine de nombreux cas de saturnisme. Les matériaux contenant ce métal, lorsqu’ils se dégradent, génèrent des émissions de poussières toxiques. Leur inhalation et leur ingestion sont des causes de développement de maladies graves, notamment chez les nourrissons et les jeunes enfants. Que dit la réglementation ? La réglementation française a impos&...

Mieux Comprendre le DPE : Les méthodes de réalisation

Il existe deux méthodes pour réaliser un DPE : La méthode conventionnelle (méthode 3CL-dpe) : La méthode par factures : Cette méthode s’applique aux logements équipés d’un mode de chauffage individuel. Le calcul prend en compte les caractéristiques du logement :  zone climatique, surface chauffée, orientation, épaisseurs de murs, les types et surfaces de fenêtres, la surface de toiture, l’isolation, la date de construction ainsi que ses équipements de chauffage, de production d’eau chaude sanitaire, de refroidissement et de ventilation. Cette méthode s’applique aux logements reliés à un système de chauffage collectif ou ceux construits avant 1948. Elle consiste à calculer la moyenne des relevés de consommation sur 3 ans et à rapporter celle-ci &...

Mieux comprendre le DPE : Les principales sources de déperdition

Déperditions de chaleur pour une maison individuelle non isolée :

Franchise Expo Paris

EX'IM poursuit le développement de son réseau de Franchise et sera présent au Salon Franchise Expo. En 12 ans, EX'IM, réseau national de cabinets de diagnostics immobiliers, est devenu l'un des leaders de la profession. Pour poursuivre son développement, EX'IM participera au prochain salon Franchise Expo qui se déroulera du 20 au 23 mars 2016 à Paris, Porte de Versailles. Venez nous rencontrer sur le stand 2.2-G19, nous vous offrons l'invitation ! Demandez votre badge GRATUIT en cliquant sur ce lien : http://badges.franchiseparis.com/…

Mieux comprendre le DPE

  Créé en 2006, le Diagnostic de Performance Energétique est devenu le diagnostic le plus emblématique du métier de diagnostiqueur. Sa présence obligatoire depuis le 1er janvier 2012 dans toutes les annonces immobilières n’y est sans doute pas pour rien. C’est également celui qui suscite le plus de questions tant de la part des vendeurs que des acquéreurs, ou des propriétaires que des locataires. C’est face à ce constat qu’EX’IM a décidé d’éditer une fiche d’information permettant de répondre à l’essentiel de ces questions. Cette fiche est l’occasion également de tordre le cou à quelques idées reçues : Ainsi, contrairement à une idée r&...

Répartition des logements français sur les étiquettes énergies

Depuis 2012, l’ensemble des DPE réalisés en France doit être transmis sur une base de données gérée par l’ADEME à des fins statistiques. Cette étude permet de répartir les logements français en fonction de leur performance énergétique et de leur émission de gaz à effet de serre.  La moyenne du parc immobilier français se situe aux alentours de 240 kWhEp/m2.an, ce qui correspond à la lettre E sur l’étiquette Energie. A titre de comparaison, un logement BBC  doit afficher une consommation comprise entre 40 et 75 kWhEp/m2.an. Les deux tiers des logements sont classés entre D et G.  Etude réalisée le 14/01/2016 sur la base de 2 393 214 DPE