Actualités

Diagnostic immobilier Ain

Obligation d’installation des DAAF : plus qu’un mois

Dans moins de 1 mois tous les logements devront être équipés d’un ou plusieurs Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF). À partir du 8 mars 2015, les bâtiments d’habitation devront s’équiper d’un détecteur de fumée. Son installation doit être réalisée par le propriétaire du logement. L’occupant est quant à lui responsable de l’entretien et du fonctionnement du détecteur. Désormais, l’obligation d’installer au moins un DAAF dans le logement incombe à son propriétaire. Il devra donc soit fournir un détecteur à son locataire soit lui rembourser l’achat du dispositif. Lorsque le logement est loué, l’entretien du dispositif incombe à l’occupant du ...

Obligation d’installation des DAAF : plus que 2 mois

Dans moins de 2 mois tous les logements devront être équipés d’un ou plusieurs Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF). À partir du 8 mars 2015, les bâtiments d’habitation devront s’équiper d’un détecteur de fumée. Son installation doit être réalisée par le propriétaire du logement. L’occupant est quant à lui responsable de l’entretien et du fonctionnement du détecteur. Désormais, l’obligation d’installer au moins un DAAF dans le logement incombe à son propriétaire. Il devra donc soit fournir un détecteur à son locataire soit lui rembourser l’achat du dispositif. Lorsque le logement est loué, l’entretien du dispositif incombe à l’occupant du ...

Echéancier de mise en application de la loi ALUR

Un calendrier prévisionnel de la parution des textes de la loi ALUR a été mis en place. Vous pouvez le consulter à l’adresse suivante : http://www.legifrance.gouv.fr/affichLoiPubliee.do?idDocument=JORFDOLE000027617351&type=echeancier&typeLoi&legislature=14

Communiqué de presse

EX’IM, EXPERT EN DIAGNOSTIC IMMOBILIER, POURSUIT SA CROISSANCE ET ACCOMPAGNE LA MUTATION DU MÉTIER DE DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER EN DIVERSIFIANT SES ACTIVITÉS. En France, 4 000 entreprises de diagnostic immobilier se partagent le marché, réalisant chaque année 1.2 million de diagnostics. Métier apparu en 1997 avec la Loi Carrez, jusqu’alors largement orienté vers un développement rapide et continu, le marché du diagnostic immobilier est en pleine mutation et vit un tournant de son histoire. Entre le ralentissement du marché immobilier, la forte concurrence et l’image de la profession mise à mal ces derniers mois, le secteur est un milieu en tension, qui a vu 20% des diagnostiqueurs abandonner le métier entre 2012 et 2014. Reconnu comme l’un des principaux acteurs du secteur, EX’IM accompagne les mutations du m&...

Abandon du double mesurage Loi ALUR

La commission mixte paritaire (CMP) du projet de loi n° 771 (2013-2014) relatif à la simplification de la vie des entreprises (procédure accélérée) a validé la rédaction de l’article 7 ter visant à supprimer toute référence au double mesurage introduit par la loi ALUR. La loi ALUR prévoyait en effet l’information de la surface habitable (Loi BOUTIN) sur toute promesse unilatérale de vente ou d’achat, tout contrat réalisant ou constatant la vente d’un lot ou d’une fraction de lot en plus de la mention de la surface privative (Loi CARREZ). Cette obligation de mentionner la surface habitable dans les promesses de vente et dans les actes de vente est une complication inutile, considèrent les auteurs des amendements. Elle ...

Convention annuelle EX’IM 2014

La convention EX’IM 2014 s’est déroulée les 25 et 26 septembre derniers au ClubMed d’Opio. Comme chaque année l’ensemble du réseau EX’IM s’est réuni pour sa convention, moment des bilans, de partage d’expériences mais aussi de détente, le tout dans une ambiance des plus festives. A cette occasion, EX’IM a pu saluer l’excellente performance de l’ensemble de son réseau qui affiche une hausse de ses chiffres pour le vingtième mois consécutif, malgré le resserrement du marché de l’immobilier. Ce fut également l’occasion pour EX’IM France de saluer les performances individuelles de ses meilleurs cabinets avec la traditionnelle remise des trophées EX&...

Depuis le 15 septembre 2014 : plafonnement des honoraires de location

Depuis le 15 septembre 2014 les honoraires perçus par les professionnels de l’immobilier à l’occasion de la mise en location sont plafonnés. « Les honoraires liés à la mise en location d’un logement sont à la charge exclusive du bailleur. Par exception, quatre prestations présentant une utilité pour les deux parties font l’objet d’une prise en charge partagée entre bailleur et locataire : l’organisation des visites, la constitution du dossier, la rédaction du bail et l’établissement de l’état des lieux d’entrée », dit la loi ALUR (article 1er, 8° du I).